mardi 14 décembre 2021

Un référentiel de soft skills à trois niveaux réalisé avec le jeu SoftSkills48

Pour développer les soft skills, un référentiel, mais avec une définition de niveaux, est un outil déterminant : il est efficient pour faire un état de la situation et définir des objectifs partagés de progrès [1].

En retour de sessions SoftSkills48 [2] de codéveloppement personnel avec des managers de proximité, nous avançons un référentiel de soft skills à trois niveaux.

 

Ci-dessous, une définition à trois niveaux du soft skill "sens de l'entreprise" :

  1. Je me forge ma propre compréhension de la raison d’être de l’entreprise. 
  2. En plus, je recherche le retour des dirigeants.
  3. En plus, je représente cette raison d’être en vue de mobiliser les collaborateurs de mon unité.

[1] Soft skills : une étude sur les référentiels de soft skills, Tru Do-Khac (X79), 2020
[2] SoftSkills48, un outil de conception gamifiée de référentiel RH, Do Khac Decision 

Nominations

2015 : La méthode "IT Regime Management" et ses outils d'intelligence collective émotionnelle présélectionnés par l'association Pacte PME pour le compte d'une entreprise membre recherchant des solutions innovantes pour des économies en systèmes d'information et télécom.

2015 ; Lors de la cinquième édition de l'IT Innovation Forum parraînée par le Club des Responsables d'Infrastructure et de Production (CRIP) le 27 janvier dernier, l'innovation frugale du "Personal MOOC" a reçu le Trophée IT Innovation Forum dans la catégorie Enterprise Mobility / Collaboratif.

2017 : Le serious game La Maîtrise d'Usage a été retenu par le SGA / ministère des arméés pour être présenté dans l'espace startup de "Innovation Défense en soutien des armées", une manifestation organisée dans le cadre de la Semaine de l'Innovation Publique du 20 au 26 novembre 2017.